samedi 27 juillet – Soirée dédiée à la RETIRADA
PRATS-DE-MOLLO LA PRESTE
Parvis de l’église des Saintes Juste et Ruffine / 21:00

(Dîner – 19:30, Jardins – Concert – 21:00, Parvis : Dîner + Concert: 25€ / Concert: 15€, 7,50€ )

AKPE MOTION
MIGRATIONS 2

Alain BRUNET, trompette, buggle, vocal
Jean GROS, guitare
Luis MANSERA, basse
Pascal BOUTERIN, batterie, percussions

https://www.youtube.com/watch?v=cUr48-oCOi4

https://www.youtube.com/watch?v=gzJ3yI7ZoEM

C’est l’histoire d’une rencontre comme il en existe fréquemment chez les musiciens. Une envie de partager des couleurs, des formes, de dialoguer, de se confronter, de croiser des parcours. Celui d’Akpé Motion nourri de jazz rock et de world music, d’une vision singulière, celle du percussionniste/plasticien Pascal Bouterin amoureux des peaux travaillées seulement aux balais et dont la folie sur sa batterie n’a d’égale que celle des couleurs de ses toiles, de Jean Gros, guitariste à l’univers rock infini, qui n’hésite pas à jouer de sa guitare avec un archet, et du bassiste mauricien Mike Armoogum venu de la World Music (Touré Kunda) qui ferme ce triangle inclassable. Celui d’Alain Brunet trompettiste/vocaliste qui remet sur le métier l’œuvre de Miles Davis et qui s’évade, l’espace de concerts et d’une dizaine de CD, vers les musiques traditionnelles dont les couleurs multiples et souvent inouïes nourrissent son travail d’improvisateur.

Akpé Motion au fil des ans, des concerts, des festivals et des tournées autour du monde – USA, Australie, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Mexique, Europe, Madagascar, Mayotte, La Réunion, Maurice – présente un 4è CD Migrations 2 (après Migrations 1 sorti en 2016). C’est le fruit d’errances programmées, d’errances fructueuses autour de mondes réels et imaginaires ; un sorte d’invitation au voyage… de ces citoyens du monde qui sont peut-être, plus que d’autres, sensibles aux migrations de notre temps en résonance avec le dernier ouvrage de l’écrivain Patrick Chamoiseau Frères Migrants 

Akpé Motion n’hésite pas à passer des teintes pastel aux éclats du vermillon à l’image de la pochette aux milles couleurs. Présentant uniquement des compositions personnelles et, pour l’essentiel, collectives, Migrations 2 est un nouveau petit caillou semé sur les chemins escarpés d’un collectif dont la musique refuse le classement, une musique perpétuellement en chantier, une musique à écouter.

 Migrations 2

Oui dans cette nuit, sur ce radeau, dessous cet horizon glacé, au cœur des abris frissonnants, des camps et des bivouacs, détruits à chaque instant recommencés toujours, en Europe, mais aussi en Asie, en Afrique, en terre des Caraïbes et des autres Amériques, ce que vous dites, mes chères, déclenche dans les géographies du vent, en étincelles de sel, en étincelles de ciel, une étrange conférence de poètes et de grands êtres humains…

Extrait de Frères migrants de Patrick Chamoiseau (2017)

Cet opus d’Akpé Motion est le deuxième inspiré par le thème de la migration. Thème récurrent, obsédant, qui imprime les consciences, irrigue de mauvaise eau la vie publique, partage l’opinion, nourrit les imaginaires. Nous nous inscrivons aux côtés de ceux qui souffrent et qui migrent pour aspirer à la paix, à la liberté, et peut-être au bonheur, aspirations légitimes chez tout être normalement constitué ! Cette aspiration au bonheur était tout aussi forte chez les défenseurs de la République espagnole qui, devant la barbarie des troupes franquistes aidées par les nazis et les fascistes italiens, ont fui leur patrie pour trouver refuge en France en ce début d’année 1939. La Retirada, épopée tragique d’un peuple qui refuse l’asservissement après avoir combattu pour défendre les valeurs de la République, fut aussi un exode consécutif à la peur, à la ségrégation, à l’incapacité à vivre en paix et en sécurité dans son pays.

Notre concert de Prats-de-Mollo se veut un cri de liberté, un hommage rendu aux combattants républicains habités d’une volonté inouïe qui ont trouvé dans ce Haut Vallespir, chez ses habitants, la paix que l’Espagne avait perdue depuis 3 ans ! Migrations 2, titre de notre concert en cet été 2019, s’inscrit dans une mémoire collective qui a marqué durablement un pays nous donnant la volonté de montrer que la musique participe de cet universalisme culturel que tout être humain doit porter en étendard. Alain Brunet

 

https://www.youtube.com/watch?v=gzJ3yI7ZoEM

Organisateur

Parvis de l’église Saintes Juste et Ruffine