« Ampleur spatiale, transes rythmiques et jaillissements expressifs…. Un jazz puissant…heureux… » (Les Inrocks)

« 4 étoiles » (Jazz Magazine)

« Des arrangements superbes qui témoignent des grands talents d’écriture de Julien Alour… » (Les Dernières Nouvelles du Jazz)

« Plein d’ambiances et d’évocations qui font du bien à l’âme » (ô Jazz).

 

Un concert de rêve donc !

https://julienalour.com

 

 

 

 

JULIEN ALOUR
trompette
ADRIEN CHICOT
piano
SYLVAIN ROMANO
contrebasse
JEAN-PIERRE ARNAUD
batterie

 

 

 

https://play.idol.io/julien-alour-quintet-cosmic-dance

 

Diplômé du CNSM de Paris en 2008, Julien Alour accompagne depuis dix ans les plus grands artistes de jazz, d’Eric Legnini à Tony Allen, en passant par les frères Belmondo, Jacques Schwarz-Bart ou Robin McKelle.

En 2014, il sort son premier disque en quintet, Williwaw, où il se révèle comme leader et aussi comme compositeur talentueux. Cet album sera vivement salué par la critique: Choc de Classica, Must TSF, Découverte Jazz News… Cette même année, la radio TSF jazz, qui l’avait déjà récompensé en le nommant  » révélation française 2014″, l’invite à se produire à l’Olympia pour la soirée « You and the night and the music ».

Depuis 2015, le jeune trompettiste partage sa musique avec le public: New-York où son passage au Smalls featuring Seamus Blake a  » littéralement électrisé le public » (Paris Jazz Club), le prestigieux festival de Marciac, Toulon,… (https://www.jazzinmarciac.com)

Julien Alour s’est imposé comme l’un des trompettistes et compositeurs incontournables de la scène du jazz français. Entre Paris et New-York, il est invité aujourd’hui sur les plus belles scènes. Avec ses nouvelles compositions, il nous présente les facettes de sa bouillonnante créativité.

https://www.youtube.com/watch?v=5VfusdJbOhs

Ses influences majeures restent Miles Davis, Freddie Hubbard ou Tom Harrell, et ses quartet et quintet sont réjouissants! (https://www.ducdeslombards.com). Mais c’est une signature qui lui est désormais propre et entre toutes reconnaissable que Julien Alour dépose ici en pleine lumière. (https://www.sunset-sunside.com).
Un trompettiste qui aime rechercher des sons neufs tout en jouant son allégeance au jazz post-bop, accompagné de pointures. (Michel Contat, Télérama)

Bref:

« La jeunesse et la fraîcheur du meilleur jazz français » – Jean-Yves Chaperon ( RTL)
« Un trompettiste qui ne pratique pas l’esbroufe » – Julien Delli Fiori  (FIP)
« A la fois simple, juste, et jouissif ! »TSF jazz
« Avec Williwaw, un vent se lève, qui n’est pas près de retomber »Vincent Bessières

https://www.youtube.com/watch?v=Ikld4zwD35o

Organisateur

Cloître de Saint Génis des Fontaines